11 conseils pour bien eduquer son chien

11 principes de base pour bien eduquer son chien

L’un des avantages gratifiants de posséder un chien est de réussir à l’entraîner. Eduquer son chien est un excellent moyen de créer des liens avec votre nouvel ami et cela vous aidera à établir une bonne relation avec lui.

Qu’ils soient jeunes ou vieux, tous les chiens peuvent bénéficier de l’apprentissage de certaines commandes de base. Cependant il y a de nombreux aspects à prendre en compte lorsqu’on essaie d’éduquer un animal de compagnie.

Informations de base pour bien eduquer son chien

La vie moderne est devenue très exigeante au point où plusieurs personnes n’arrivent plus à trouver du temps pour elles-mêmes. Dans cette routine chargée, il devient très difficile de trouver du temps pour votre chien.

Pourtant, pour une relation correcte et concrète avec votre chien, vous devrez occuper une bonne partie de son temps et ce ne sera pas une perte. Car votre chien vous servira pendant de nombreuses années à venir lorsqu’il deviendra fidèle et un très bon ami.

Ne pensez jamais qu’un chien est une cause perdue. Souvenez-vous toujours qu’un chien peut sûrement être éduqué au gré de son propriétaire.

Il y a bel et bien une raison pour laquelle les chiens sont les meilleurs amis de l’homme, et ce, depuis de nombreuses années. Ce sont des compagnons très fidèles qui n’aimeraient rien de plus que de plaire à leur maître, dans la plupart des cas, jusqu’à ce que le propriétaire brise la confiance pour une raison quelconque.

Vous pouvez certainement bien éduquer votre chien, il suffit d’appliquer une partie des techniques de formation ci-dessous.

Les chiens sont des animaux intelligents et la plupart aiment apprendre. La formation peut donc être un excellent moyen de les empêcher de s’ennuyer.

1. Les punitions ne doivent jamais être utilisées dans le cadre d’une éducation canine.

Si vous punissez votre chien, vous ne ferez que lui apprendre à avoir peur de vous et à devenir agressif. Il se méfiera de vous et votre relation risque de s’effondrer complètement.

Évitez les punitions pendant le dressage du chien (et dans la vie de tous les jours) en adoptant d’autres mesures qui seront bien plus efficaces et pourraient améliorer votre relation avec votre chien.

Par exemple, récompensez tous les comportements souhaités, afin qu’il soit susceptible de les reproduire à l’avenir. Et ignorez le comportement indésirable, pour que votre chien soit moins susceptible de le répéter. Cela empêche le comportement indésirable de se produire en premier lieu !

Lorsqu’il est impossible d’ignorer ou d’éviter un comportement indésirable, formez votre chien à un autre comportement acceptable. Il est beaucoup plus facile d’entraîner un chien à faire quelque chose d’autre qui ne vous dérange pas, que de l’entraîner à arrêter complètement un comportement qui ne vous plaît pas.

Par exemple, si votre chien saute sur les gens, apprenez-lui un très bon ordre « assis » et demandez-lui de le faire lorsqu’il rencontre d’autres personnes. S’il est récompensé par des friandises et de l’attention chaque fois qu’il s’assoit, il fera bientôt automatiquement cela lorsqu’il rencontrera des gens, au lieu de sauter !

Eduquer son chien

2. À quel âge commencer par entraîner un nouveau chiot?

Il faudra commencer à éduquer son chien à partir du moment où on le rapportez à la maison. Les chiots commencent à apprendre dès la naissance et les bons éleveurs commencent tout de suite à les manipuler et à les socialiser. 

Certains entraînements peuvent même commencer dès que le chiot a ouvert les yeux et commence par marcher.

Les jeunes chiots ont une courte durée d’attention, mais vous pouvez vous attendre à ce qu’ils commencent à apprendre des commandes d’obéissance simples telles que «s’asseoir», «se coucher» et «rester», dès l’âge de 7 à 8 semaines.

La formation formelle des chiens a traditionnellement été retardée jusqu’à l’âge de 6 mois. Cependant, ce stade juvénile est un très mauvais moment pour commencer. Le chien apprend de chaque expérience alors retarder la formation lui fera rater des occasions d’apprendre comment vous aimeriez qu’il se comporte

En effet, au cours de la phase juvénile, le chien commence à solidifier les modèles de comportement des adultes et progresse à travers les périodes de peur. Les comportements appris à l’âge de chiot peuvent devoir être modifiés. De plus, tout ce qui a déjà été appris ou mal formé devra être défait et réappris. 

Comment faire pour éduquer un chiot ?

Pour commencer la formation à l’âge de 7 à 8 semaines, utilisez des méthodes qui reposent sur le renforcement positif et un enseignement doux. Encore une fois les chiots ont une courte durée d’attention, les séances d’entraînement doivent donc être brèves, mais doivent avoir lieu tous les jours.

On peut facilement apprendre aux chiots à «s’asseoir», «se coucher» et «se tenir debout» en utilisant une méthode appelée formation aux appâts alimentaires. 

Par exemple, utiliser des friandises pour inciter le chien à suivre son nez dans les bonnes positions pour «s’asseoir», «se coucher», «se tenir debout» et «rester».

Comment commencer à utiliser la formation sur les leurres alimentaires pour eduquer son chien?

De petits morceaux de nourriture ou un jouet préféré peuvent être utilisés pour motiver votre chiot à effectuer la plupart des tâches. À condition que la récompense soit suffisamment attrayante, ce dernier peut donner la réponse souhaitée.

Pour ce faire, il faut lui montrer la récompense, en donnant un ordre et en la déplaçant pour obtenir la réponse souhaitée. 

Par exemple,

  • la nourriture tenue sur le nez du chiot et déplacée lentement vers l’arrière devrait obtenir une réponse «assis»; 
  • la nourriture tirée vers le sol doit recevoir une réponse «couché»; 
  • la nourriture rapportée doit recevoir une réponse «reste»; 
  • la nourriture tenue à distance devrait recevoir une réponse «vient»; 
  • et la nourriture tenue à votre cuisse pendant que vous marchez devrait amener le chiot à «talonner» ou à «suivre». 

3. À quelle fréquence donner une commande pour eduquer son chien ?

Idéalement, vous devriez donner la phrase de commande une fois, puis utiliser votre nourriture pour déplacer le chiot en position. Une fois qu’il a effectué la tâche, ajoutez des éloges verbaux et une tape affectueuse, qui sont connus comme des renforçateurs secondaires (voir ci-dessous). 

S’il n’obéit pas immédiatement à la première commande, vous allez probablement un peu trop vite. Si vous continuez à répéter, il apprendra que plusieurs répétitions sont acceptables avant de devoir obéir. 

Par ailleurs, garder une laisse attachée peut aider à obtenir une réponse immédiate si le chiot n’obéit pas.

« Si vous continuez à répéter la commande, le chiot apprendra que plusieurs répétitions sont acceptables avant de devoir obéir. »

N’oubliez pas qu’au début de la formation, votre chiot ne connaît pas le sens du mot. Par conséquent, vous pouvez aussi facilement lui apprendre à s’asseoir avec le mot bananes (ou à s’asseoir dans une autre langue) que vous le pourriez avec le mot s’asseoir.

L’essentiel est d’associer le mot, dans ce cas «s’asseoir», à l’action de placer l’arrière-train sur le sol.

Qu'est ce qu'il faut utiliser pour dresser son chien

4. Comment éliminer les récompenses en leurre et en nourriture ?

Au début, vous devrez garder la nourriture dans votre main afin d’avoir son attention et l’utiliser pour le guider à se positionner. Au fur et à mesure que votre chiot commence à se conformer plus facilement, vous pouvez commencer à cacher la nourriture dans votre main, mais donnez-lui l’ordre et répétez le mouvement ou le signal qu’il a appris à suivre. 

Bientôt, il s’attendra à la friandise chaque fois qu’il accomplit la tâche.

Ensuite, signalez et donnez l’ordre, mais quand il accomplit la tâche, récompensez-le uniquement par des éloges et donnez-lui une tape affectueuse. L’objectif est de diminuer progressivement la récompense liée à l’accomplissement de la tâche, jusqu’à ce qu’il n’y en ai plus.

Pour ce faire vous pouvez commencer à varier la fréquence, en faisant l’éloge du « bon chien » et peut-être en tapotant à chaque fois, mais en donnant la nourriture au hasard, peut-être toutes les 3 ou 4 fois. Avec le temps, le chiot doit répondre soit au signal de la main, soit à la commande.

Au fil du temps, les mots « bon chien » et la caresse affectueuse deviennent des renforçateurs secondaires. Parce qu’ils ont été associés à la nourriture dans le passé, ils prennent plus de sens et se renforcent en eux-mêmes.

Ainsi il est important d’utiliser un renforcement secondaire pour bien éduquer votre chien, car vous n’aurez pas toujours de la nourriture avec vous lorsque vous aurez besoin que votre animal obéisse. 

De plus, si vous comptez sur la nourriture pour que votre chiot se conforme, vous aurez un chiot qui ne fera la tâche que lorsque vous aurez une friandise.

« Au fil du temps, l’expression » bon chien », et la caresse affectueuse deviennent des renforçateurs secondaires. »

5. Combien de temps consacrer au dressage de son chiot chaque jour

Vous n’avez pas nécessairement besoin de vous entraîner quotidiennement dans une session fixe. Pour bien éduquer votre chien, intégrez plutôt ces tâches tout au long de la journée

Un objectif peu être au moins 15 minutes d’entraînement par jour. Et il peut s’agir de courtes séances de 5 minutes réparties sur toute la journée. Vous pouvez également demander à tous les membres de la famille de demander à votre chiot de faire ces tâches. 

N’oubliez pas d’essayer de vous entraîner dans chaque pièce de votre maison. Vous voulez que votre chiot « s’assoit », « s’allonge » et « reste » partout, pas seulement dans le lieu d’entraînement. Alors, pratiquez dans tous les endroits où vous souhaitez afin qu’il se comporte et se sente à l’aise et détendu à l’avenir.

« Pour avoir un chien bien dressé, vous devez vous engager à renforcer les tâches d’entraînement presque quotidiennement pendant la première année de la vie de votre chiot. »

Les meilleurs conseils pour assurer le drassage d'un chien

6. Soyez créatif pour réussir l’éducation du chien

Le temps que vous consacrez maintenant à la formation de votre chien sera rentable quand vous aurez un chien adulte. Pour avoir un chien bien éduqué, vous devez vous engager à renforcer les tâches d’entraînement au quotidien pendant la première année de sa vie. 

Plus vous enseignez et surveillez votre chiot, moins il aura l’occasion d’adopter des comportements inappropriés. Les chiens ne s’entraînent pas, quand on leur laisse le choix de leur comportement, ils se comportent comme des chiens. Ne l’oubliez pas.

Que peut-on faire si le chiot est trop distrait ou excité pour être contrôlé ?

L’entraînement doit commencer dans un environnement calme avec peu de distractions. Et la récompense choisie doit être très motivante pour que le chiot se concentre entièrement sur le dresseur et la récompense.

Bien qu’une petite friandise fonctionne généralement mieux, un jouet préféré ou une friandise spéciale pour chien peut être plus attrayant. 

Il peut également être utile de le former juste avant un repas programmé lorsqu’il a le plus faim.

Pour le chiot difficile ou entêté, la meilleure façon de s’assurer qu’il exécutera le comportement souhaité et répondra de manière appropriée à la commande est de laisser une laisse attachée et d’utiliser un collier de tête pour un contrôle supplémentaire. 

De cette façon, vous pouvez l’inciter à donner la bonne réponse s’il n’obéit pas immédiatement, et la pression peut être relâchée dès que la réponse souhaitée est obtenue.

7. Quand commencer à socialiser un chiot ?

La socialisation devrait commencer dès que vous l’avez et cela signifie souvent à l’âge de 7 semaines. Les chiots acceptent naturellement de nouvelles personnes, d’autres espèces et une introduction à de nouvelles situations pendant la période de socialisation qui survient entre 7 et 14 à 16 semaines d’âge. 

Cette période offre l’occasion d’une myriade de présentations qui fourniront des souvenirs positifs qui dureront toute une vie. Les chiots sont avides, explorateurs et décomplexés pendant cette période et il est important de profiter de cet enthousiasme. 

Assurez-vous de le protéger pendant cette période et assurez-vous que toutes les expériences soient positives et amusantes.

Aider son chien à se socialiser et se faire des amis

8. Faut-il envisager des cours de formation pour eduquer son chien ?

Les propriétaires d’animaux qui sont novices en formation canine peuvent commencer un programme de formation avec ces quelques étapes simples. En effet il faut de la répétition, du temps et de la persévérance pour que le chiot réponde de manière prévisible et fiable aux commandes dans une variété de situations.

Une classe de formation pour éduquer son chien remplit de nombreuses fonctions. Les formateurs peuvent démontrer des techniques et vous guider à travers les étapes de la formation. Ils peuvent vous conseiller sur les problèmes de formation des chiots et vous aider à faire progresser votre entraînement vers des exercices plus difficiles. 

Le chiot apprendra dans une situation de groupe, avec quelques distractions de la vie réelle. Et, compte tenu de la nature humaine, le propriétaire de l’animal qui emmène son chien dans un cours de chiots sera obligé de pratiquer (faire ses devoirs) tout au long de la semaine s’il ne veut pas prendre du retard par rapport au prochain cours. 

Enfin, un cours de formation est un bon endroit pour rencontrer et parler à d’autres nouveaux propriétaires de chiots et voir, comment tous les chiots se comportent.

 

Formation pour bien éduquer son chien :

Les cours de formation pour les chiots sont également un excellent moyen de socialiser votre nouveau chiot avec une variété de personnes, de chiens et d’autres stimuli dans un environnement contrôlé.

De plus, vous apprendrez à prévenir les problèmes avant qu’ils ne puissent commencer, ou à les traiter au fur et à mesure qu’ils surgissent, plutôt que d’avoir à trouver un moyen de corriger des problèmes déjà développés. 

Votre chiot pourrait également se faire de nouveaux amis du même âge. Vous pourrez ensuite rendre visite à ces amis (ou vice versa) avec lui pour des séances de jeux sociaux et d’exercices. 

Étant donné que la période de socialisation primaire pour les chiens se termine à 3 mois, les cours de socialisation pour chiots sont plus utiles pour ceux de 8 semaines et plus.

Si tous les chiots de la classe ont été vaccinés, sont en bonne santé et sont sans parasites, les risques pour la santé sont faibles et les bénéfices potentiels sont énormes.

Voici tous les secrets pour éduquer son chien et éliminer ses mauvaises habitudes grâce aux conseils « pas-à-pas » de nos experts éducateurs!

9. Il faut être patient et persévérant pour eduquer son chien

Ces comportements de la part d’un propriétaire permettront de développer des comportements similaires chez le chien. La patience signifie que vous comprenez que l’apprentissage de nouveaux comportements peut prendre du temps et nécessiter beaucoup de pratique et de répétitions.

La persistance signifie que vous, en tant que propriétaire, n’abandonnez pas lorsque le dressage du chien ne semble pas se dérouler correctement. Et la cohérence signifie que votre chien sait ce qu’il doit attendre de vous.

Par exemple, si vous dites toujours NON lorsque votre chien se comporte mal, il apprend à reconnaître le NON comme un signe de désapprobation. À l’inverse, si vous ne donnez des friandises qu’en cas de bon comportement, votre chien apprendra à reconnaître ce retour positif.

Par ailleurs, il faut se considérer comme le chef d’équipe pour bien eduquer son chien. Vous n’êtes pas le seul responsable de la réussite des séances de dressage.

Si vous vous considérez comme une équipe pendant le dressage de votre chien, vous aurez beaucoup plus de succès que si vous assumez le poids de toutes les responsabilités. Vous devez être conscient de tout ce qui se passe pendant le dressage, car vous êtes le chef.

10. Restez calme et détendu pour bien eduquer votre chien

Votre chien sentira la peur, la colère et l’anxiété. Par conséquent, pour être efficace, vous devez rester calme.

Donnez les ordres d’une voix autoritaire et soyez ferme et cohérent pour retenir l’attention de votre chien. Tout comportement de votre part qui sort de l’ordinaire l’empêchera de rester concentré et réduira l’efficacité de vos efforts de dressage.

Et si vous ne voulez pas sérieusement que votre chien effectue ou arrête une action spécifique, ne donnez pas l’ordre. Sinon, vous allez apprendre à votre chien que vous ne pensez qu’à certains moments ce que vous dites.

Cela entraînera de la confusion chez lui et de la frustration chez vous. Il est beaucoup plus facile de ne donner que des ordres que vous allez appliquer.

Techniques de dressage pour bien eduquer son chien

11. Reconnaitre et respecter les besoins du chien.

Tout comme pour les humains, vous constaterez que lorsque les besoins fondamentaux d’un chien ne sont pas satisfaits, il se comportera plus souvent mal. Assurez-vous que vous lui fournissez une nourriture de qualité, de l’eau en abondance, une socialisation constructive avec des personnes et d’autres animaux, un abri et une sécurité adéquats et beaucoup d’exercice.

Lorsque ces besoins sont satisfaits, il est beaucoup plus facile d’enseigner les bases à votre chien.

Ensuite vous devrez pratiquer et encore pratiquer. C’est en forgeant qu’on devient forgeron, n’est-ce pas ce que votre mère a toujours dit ?

L’éducation canine ne fait pas exception à la règle !

Si vous souhaitez travailler sur le dressage du chien, veillez à vous entraîner régulièrement pendant plusieurs intervalles de 10 à 20 minutes tout au long de la journée. Concentrez-vous sur la pratique d’une compétence à la fois jusqu’à ce que votre chien la maîtrise, puis passez à une nouvelle compétence.

Veillez toutefois à revenir régulièrement sur les tours et les comportements déjà appris afin qu’ils ne soient pas oubliés.

Conclusion pour bien éduquer son chien

N’oubliez pas que la clé d’un bon comportement est de faire faire de l’exercice lors du dressage du chien. Si vous ne veillez pas à ce que votre chien fasse beaucoup d’exercice, vous le laissez tomber et vous préparez peut-être le terrain pour une agression et un mauvais comportement dus à l’ennui.

Par contre si vous donnez beaucoup d’exercice à votre chien, il sera fatigué et prendra le temps de se reposer. Si votre chien n’est pas fatigué, il s’ennuie et doit chercher des moyens de se divertir.

Malheureusement, cela peut signifier mâcher, poursuivre d’autres animaux ou aboyer et hurler.

Par ailleurs, maintenez le contact visuel lors de l’éducation de votre chien. Les chiens ne peuvent pas apprendre correctement s’ils ne sont pas concentrés sur vos ordres.

Pendant les séances de dressage, assurez-vous d’avoir l’attention de votre chien à tout moment et de maintenir un contact visuel. L’utilisation de signaux manuels plutôt que d’ordres verbaux est un bon moyen de s’assurer que votre chien se concentre sur vous.

Laisser un commentaire

Retour haut de page