Ecrire un livre, Publier un livre

Les erreurs à éviter lorsqu’on veut auto publier son livre

Êtes-vous un auteur avec un livre que vous aimeriez voir publié ? 

Si oui, avez-vous reçu plusieurs lettres de refus de la part des petites et des grandes maisons d’édition ?

Si c’est le cas, votre première pensée a peut-être été d’abandonner. Bien sûr, c’est votre droit, mais savez-vous que vous avez d’autres options ?

L’une de celles-ci étant la publication vous-même votre propre livre.

Avant d’examiner si l’autoédition de votre propre livre vous convient, il est d’abord important de vous familiariser avec l’autoédition, c’est-à-dire avec ce que c’est et ce que ça n’est pas.

Auto publier son livre

L’autoédition consiste à écrire, développer et vendre un livre sans l’aide d’une société d’édition tierce. En générale, les auteurs édités sont responsables de l’écriture d’un livre et de son édition. Puis de la recherche d’une entreprise pour l’imprimer et enfin et le vendre. Les auteurs autoédités quant à eux vendent leurs livres sur leur propre site web ou s’adressent à des détaillants, en ligne ou non.

Quant à savoir si l’autoédition d’un livre est la bonne option pour vous, il y a certains signes que vous devriez rechercher. Pour vous faciliter la tâche, je vous ai mis en évidence ci-dessous quelques signes indiquant que l’autoédition est la meilleure option.

Voici les 4 signes qui indiquent que vous devriez auto publier votre livre

Signe n° 1 – Vous avez reçu plusieurs lettres de refus de la part des maisons d’édition

Ce qu’il faut d’abord comprendre à propos du processus de publication, c’est que peu d’auteurs reçoivent des offres d’éditeurs à leur première, deuxième ou même troisième tentative.

En réalité, certains auteurs essaient jusqu’à cinquante fois ou plus de faire publier un seul livre avant de recevoir une offre.

N’oubliez pas d’envoyer votre manuscrit au plus grand nombre d’éditeurs possible, en particulier à ceux qui recherchent le type de livre que vous avez.

Lorsqu’il vous ne trouvez plus d’éditeurs, envisagez l’auto-publication.

Signe n° 2 – Malgré les lettres de refus, votre livre est bon, bien formaté et prêt à être publié

L’auto-publication est un choix judicieux pour beaucoup, mais pour d’autres, elle peut être une erreur coûteuse.

Avant de décider d’entreprendre l’auto-publication d’un livre, il est important de s’assurer que vous soutenez pleinement votre livre.

Croyez-vous honnêtement et sincèrement dans votre cœur que vous avez un bon livre entre les mains ?

Si c’est le cas, l’auto-publication est peut-être faite pour vous.

Signe n° 3 – Vous avez un livre à audience limitée

Lorsque beaucoup d’entre nous pensent à publier un livre, nous pensons automatiquement à des histoires captivantes. Les livres de fiction ne sont pas les seuls types de livres écrits, bien qu’ils aient généralement tendance à avoir le plus grand public.

Si vous avez écrit un livre pratique ou un guide sur un domaine spécifique qui ne devrait attirer qu’un nombre limité de lecteurs, l’auto-édition peut être votre meilleure option.

Beaucoup d’éditeurs connus ont tendance à se tenir à l’écart des livres qui n’ont qu’un petit public cible.

Signe n° 4 pour choisir d’auto publier son livre – Vous voulez conserver le plus grand profit

Les auteurs auto-publiés ont les meilleures chances de faire les plus gros bénéfices. En effet, les frais d’édition ne sont pas prélevés sur leurs bénéfices.

Cela dit, il est important de rappeler que l’auto-publication n’est pas gratuite. Vous devrez payer pour que vos livres soient développés sous forme imprimée. Mais ces frais sont généralement inférieurs à la rémunération que prennent de nombreux éditeurs connus.

Il existe toujours des moyens d’économiser de l’argent avec l’auto-édition, comme par exemple en imprimant à la demande, par opposition à une grande quantité de livres en stock.

Bien sûr, il est important de se rappeler que ce n’est pas parce que vous voulez gagner de l’argent que vous en gagnerez. Si vous voulez gagner le plus d’argent possible avec un livre auto-publié, vous devez faire un effort de marketing approprié.

Pour rappel, sachez qu’il y a un certain nombre de pour et de contre à l’auto-publication.

Cela étant dit, l’autoédition peut être la meilleure option pour vous. Si vous pensez vraiment que vous avez un livre qui va se vendre.

Vous pouvez à examiner de près l’autoédition, car vous n’avez rien à perdre en le faisant. 

Auto publier son livre

A présent que vous avez décidé d’auto publier votre livre, voici ce qu’il faudra absolument éviter de faire.

Les erreurs à éviter lorsqu’on veut auto publier son livre

Même si l’autoédition est une bonne chose pour de nombreux auteurs, il est important de procéder avec prudence.  Saviez-vous qu’il existe un certain nombre d’arnaques à l’autoédition ?  Il y en a et ce sont des escroqueries que vous voudrez éviter.  

Si vous publiez vous-même un livre, vous ne devriez pas être obligé de signer de contrat.  Il vous faudra chercher une imprimerie qui transformera vos mots en un véritable livre. 

Pour ce faire, vous n’avez pas besoin de signer de contrat ou d’accepter de donner votre travail.  Souvent, il vous suffit d’accepter de payer les honoraires déjà convenus. 

Si on vous envoie un contrat, il y a de fortes chances que vous ayez affaire à un éditeur de vanité, par opposition à une imprimerie.

Même si vous prenez la décision de publier un livre vous-même, il y a de fortes chances que vous vous tourniez vers d’autres experts.  Vous pourriez être intéressé par les services d’un éditeur professionnel ou d’un designer pour réaliser la couverture de votre livre.

Lorsque vous engagez un graphiste, donnez-lui un aperçu de votre livre ou de vos attentes, mais ne lui remettez jamais votre travail terminé.  Un designer n’a pas besoin de cela.  S’il le demande, il peut avoir de mauvaises intentions.

Pour ce qui est d’engager les services d’un éditeur professionnel, sachez à tout moment avec qui vous travaillez.  Faites d’abord des recherches appropriées.  Honnêtement, vous ne pouvez jamais dire si un éditeur lit réellement vos livres et y apporte des modifications.

Faites bien votre recherche d’éditeur

Méfiez-vous de ceux qui vous disent “tout me semble bon” et vous remettent ensuite une facture.

Il est également important de se rappeler que lorsque vous engagez un éditeur, vous lui remettez essentiellement tout ce sur quoi vous avez travaillé pendant l’année ou les mois précédents.  Veillez à engager quelqu’un de confiance qui ne se contentera pas de reprendre votre travail pour ensuite le revendiquer comme sien.

Pour terminer,  l’un des inconvénients de l’auto-édition est que vous, en tant qu’auteur, êtes responsable de la vente de votre livre.  C’est une chose que de nombreux auteurs n’ont pas le temps et l’expérience de faire.

C’est pourquoi il est souvent important de faire appel à une aide extérieure.  Si vous avez recours à une aide, choisissez une bonne personne. 

Ne laissez pas la même entreprise publier votre livre et le vendre ensuite.  C’est souvent le signe d’une escroquerie.  Engagez plutôt un spécialiste du marketing. Ce dernier vous aidera à développer votre propre site web où votre livre pourra être mis en vente par exemple.

Vous pouvez aussi vous adresser aux détaillants locaux, comme les librairies, pour savoir s’ils peuvent proposer votre livre.

Bien qu’il existe un certain nombre d’escroqueries liées à l’auto-édition, c’est un excellent moyen de faire publier un livre.  Assurez-vous juste de faire preuve de discernement.

Laisser un commentaire