Passer à l'action

Comment sortir de sa zone de confort

Conseils pour sortir de sa zone de confort

 Si vous voulez avoir plus de confiance en vous ou vivre une vie plus épanouie, vous devez être prêt à sortir de votre zone de confort pour faire des choses qui sortent de l’ordinaire. Vous devez réveiller cette envie qui brûle en vous, celle d’être extraordinaire.

En ce moment vous avez peut-être une idée brillante qui, selon vous, pourrait profiter à votre entreprise, mais vous ne savez pas comment en faire part à votre patron. Vous avez peut-être un coup de foudre que vous n’avez jamais osé aborder.

Le problème qui se pose lorsque vous n’agissez pas sur ces désirs est que vous allez stagner. Lorsque vous ne parvenez pas à explorer de nouvelles expériences, vous laissez la peur vous priver de votre soleil. Vous vous enfoncez plus profondément dans votre zone de confort, ce trou dans lequel vous êtes assis depuis plusieurs décennies maintenant. 

Oui, il peut être intimidant de faire la première approche vers l’inconnu, au risque d’être embarrassé par les échecs. Mais si vous y réfléchissez, ce n’est que de la peur, de fausses preuves qui semblent réelles. Souvent, on réfléchit de trop.

Sortir de votre zone de confort peut être intimidant, mais c’est important si vous souhaitez atteindre le but de votre vie et avoir une confiance inébranlable.

Le secret pour sortir de sa zone de confort :

Posez-vous cette question : quel est le pire qui puisse arriver ?

Vous pouvez en parler à votre patron et mener l’entreprise au succès, ou celui-ci refuserait tout simplement. Vous pouvez demander à cette fille ou à ce garçon de sortir avec vous, et il/elle peut vous répondre par oui ou par non, vous obtiendrez votre réponse sans perdre trop de temps à deviner.

Dans les deux cas, c’est une situation gagnant-gagnant. 

Le secret pour avoir une confiance inébranlable commence par vous !

Une chose dont je suis sûr, c’est que pour sortir de votre zone de confort, vous devez commencer par vous fixer des micro-objectifs qui finiront par s’additionner pour former un tout.

Les micro-objectifs sont simplement des petits morceaux d’un objectif plus grand que vous avez.

Lorsque vous divisez vos grands objectifs en morceaux, ils deviennent facile de les accomplir. Cela vous donnera également l’élan nécessaire pour continuer à pousser jusqu’à ce que vous ayez atteint votre objectif.

Sortir de sa zone de confort au travail :

Revenons à l’exemple dont nous avons parlé plus tôt. Vous avez une idée ou une stratégie commerciale que vous aimeriez partager avec votre patron, mais vous n’avez pas le courage de le faire.

Ce que vous pouvez faire à la place, c’est décomposer votre objectif principal en objectifs plus petits qui, à terme, donneront des résultats similaires. Faites de petits pas pour commencer, aussi petits soient-ils.

Au lieu de faire le grand saut et de vous sentir dépassé, commencez par de petites étapes pour vous libérer de la pression. En procédant ainsi, vous rendez les choses plus faciles à digérer et vous facilitez les suivis.

Cette personne vous plaît et vous n’avez pas le courage de le lui dire. Mais elle n’est peut-être pas célibataire à l’origine.

Votre micro-objectif devrait donc être d’établir une relation avec elle avant de plonger dans le vif du sujet. Avant même de lui proposer un rendez-vous, apprenez à la connaître en engageant une courte conversation avec elle.

N’est-ce pas mieux ? Cela ne donne pas l’impression que vous la harcelez. 

Les micro-objectifs vous permettent de sortir de votre zone de confort. Au fur et à mesure que vous les atteignez, vous réaliserez que chaque petite victoire peut vous aider à acquérir la confiance dont vous avez besoin pour aller de l’avant.

Lancez-vous le défi de faire quelque chose qui sort de l’ordinaire chaque jour et voyez comment cela accroît votre confiance.

Laisser un commentaire

Retour haut de page